Technique de pêche de black bass au Worm

Avent de développer cette technique, quelques rappels sont nécessaires. Le Worm est un leurre longiligne imitant les vers de terre. Monté sur une petite tête plombée, ce leurre est idéal pour tromper des poissions comme le black bass mais aussi les sandres ou les perches.
Le black bass, ou Achigan à grande bouche, quant à lui, est un poisson très recherché par les pêcheurs au leurre. Méfiant et plutôt combatif, il fait partie des poissons intéressant à pêcher. A tel point qu’il est devenu un des poissons les plus convoités les des compétitions de pêche sportive. Outre-Atlantique, il déchaîne carrément les passions. Je vous conseille la lecture de ce passionnant article sur Achigan.net.
En France, chaque année, de nombreuses compétitions ont lieu regroupant plusieurs catégories : streetfishing (pêche à la ligne se pratiquant en ville), float tube, bateaux (comme ceux imaginés par Rigiflex, spécialement pour la pêche au black bass) et enfin une catégorie truite et une autre pour la pêche au silure. Retrouvez toutes les infos sur le site officiel de la Fédération Français de Pêche Sportive (FFPS Carnassier).
Maintenant qu’on a fait le tour du contexte, rentrons un peu plus dans les détails de cette technique au Worm.

Types de montage des leurres

Il existe deux types de montage possible : soit le texan, soit le wacky. Pour le montage texan, il faut piquer par devant et faire glisser le ver jusqu’à la hanse puis le repiquer au niveau du crochet. Pour le montage wacky, vous pouvez choisir des hameçons larges comme les hameçons texans (ah oui, ça devient moins clair tout de suite !) qui faciliteront le « décrochage » du poisson. Dans ce cas, il faut tout simplement piquer votre ver en son milieu. L’avantage de ce montage est clairement la flexibilité donnée au leurre qui bouge beaucoup et attire plus facilement le black bass.

Quelques conseils

Si vous choisissez de monter votre leurre avec la méthode texane, n’oubliez pas de ferrer très fort, c’est-à-dire d’engager par un coup sec du poignet la pointe de l’hameçon. Ce geste permet d’assurer que votre hameçon a bien été piqué dans la bouche de l’achigan. Un geste à travailler, pour les débutants, afin d’acquérir la meilleure efficacité qui soit.
S’il arrive que le poisson se rapproche de votre leurre sans l’attraper voire même qu’il le prend légèrement mais sans pouvoir le ferrer, un peu d’attractant peut vous aider à finaliser votre touche. L’attractant est un produit avec lequel on badigeonne le leurre et qui se va diffuser dans l’eau et attirer le poisson.

Visitez le site :